François Morellet / « Mords Les ! » (1971) Presentato da Blavignac Art Dealer & Expertise

François MORELLET - « Mords Les ! » (1971)

Presentato da Blavignac Art Dealer & Expertise

  • Anno
    1971
  • Tecnica
    Non tecnico
  • Dimensione dell'immagine
    0,0 x 0,0 cm / 0.0 x 0.0 in
  • Dimensione del foglio
    40,0 x 40,0 cm / 15.7 x 15.7 in
  • Tiratura
    Unique / Oeuvre originale / technique mixte
  • Prezzo
    Su richiesta
  • Referenze
    Senza referenze
  • Visite
    1624
  • Stato
François MORELLET - « Mords Les ! » (1971)

MORELLET François (1926-2016)
« Mords Les ! » (1971)
24 tablettes de chewing-gum sur acrylique sur toile. L'un des 23 uniques en noir (+ 7 blancs) réalisés pour l'exposition Eat Art Galerie Düsseldorf, Allemagne en 1971.
signé au dos, numéroté 11/30
40 x 40 cm.

Provenance
Eat Art Galerie Düsseldorf (Allemagne) / Collection privée, Düsseldorf (Allemagne) / Collection privée, Genève (Suisse)

Documentation / Biblio
- Eat Art Galerie Düsseldorf (Allemagne)
- « Cholet‑New York. François Morellet avec Ellsworth Kelly, Sol LeWitt, Fred Sandback & Frank Stella »,
commissariat : Béatrice Gross, kamel mennour (6 rue du Pont de Lodi), Paris, 2017

Notice

L'une des 23 réalisations uniques en noir (+ 7 blancs) réalisés pour l'exposition Eat Art Galerie Düsseldorf, Allemagne en 1971.
Exemplaire en parfait état de conservation.

Pour Eat Art, hommage à un aurt « comestible », on retrouve aux côtés de François Morellet des artistes prépondérants, tels que Dieter Roth, César, Roy Lichtenstein et bien entendu Daniel Spoerri, connu pour ses reliefs d'agapes englueés.

Aneddotiquement, on retiendra que ce « mâchage » d'une tablette de chewing-gum donna lieu à un litige assez cocasse entre l'artiste et sa collaboratrice. En effet, François Morellet donna à mâcher à celle-ci lquelques tablettes, afin de les coller parmi leurs consoeurs, intactes. Après le succès de l'exposition, cette jeune femme menaça l'artiste de lui intenter un procès, se plaignant de ne pas avoir été rémunérée pour son travaill...

« (...) L'artiste, pourtant, perturbe plus qu’il ne soustrait : son impayable tableau, Mord-les, 1971, le dit à tous les étages : sur fond noir, l’artiste aligna vingt-quatre tablettes de chewing-gum selon l’ordre bien sage de lignes verticales décalés. Au cœur du collage, seul résiste un petit bout de gomme mâchouillée, toute fripée et ratatiné sous les dents de l’avaleur. Une déglutition de la forme qui avoue tout de go sa morale : la forme ça s’asticote, ça se plie, ça se mâche, c’est ductile à l’envi. Comme la langue. »

Contactez Blavignac Art Dealer & Expertise
Warning ! Amorosart hosts known and recognized dealers, it is however necessary to take the basic precautions for all online purchases.

GRAFICHE DISPONIBILI DI MORELLET

Copyright Amorosart 2008 - 2022 - CNIL n° : 1301442 - Glossario - F.a.q